INOSHIRO HONDA

Honda (1911 à Yamagta - 28 février 1993) restera, pour l'immense majorité des cinéphiles, l'homme qui réalisa la première aventure du légendaire Godzilla. Quoiqu'il ait déjà tourné une demi-douzaine de titres en 1954 (année de la naissance du Lézard Atomique), la plupart des gens pensent que sa carrière débuta à ce moment.

Le nom Inoshiro (ou Ishiro) Honda vient de "Ino" (le sanglier, année de sa naissance) et "Shiro", qui signifie le quatrième garçon.

Son premier souhait a été de devenir un artiste / dessinateur mais il commença à s'intéresser au cinéma durant son adolescence et entra à l'Université en option artistique. Il fut technicien dans le milieu du cinéma dès 1933, et devient ensuite assistant réalisateur. Il se marie en 1938 et son épouse, également scénariste, lui donna souvent de précieux conseils.

Il servira 8 ans sous les drapeaux et sera capturé par les Chinois. Il est alors emprisonné durant un an et, après la guerre, devient assistant réalisateur puis réalisateur à temps plein pour le compte de la Toho en 1951.

Après quelques drame et récits guerriers, Honda réalise son classique: Godzilla en 1954.
Le succès du Big G entraine inévitablement des séquelles et décalques. On voit ainsir surgir (et rugir) les monstres Rodan, Mothra, Dogora, Yog, King Kong, etc. au fil d'aventures de plus en plus orientées vers la comédie familiale.

Mais Honda ne lache pas prise concernant Godzilla et poursuit parallèlement la saga de la star incontestée du Kaizu Eiga. Il travailla sur 8 titres, soit près d'un tiers de la série, et passa, là aussi, du film sérieux se voulant angoissant au délire complet des seventies dans lesquels une dizaine de monstres s'affrontent en usant de prises de catch.

Inoshiro Honda abandonne la mise en scène en 1975 avec ce qui resta pendant près de 10 ans l'épisode final de Godzilla: Les Monstres du Continent Perdu.

Dans les dernières années de sa vie, il redevint - modestement - assistant réalisateur pour Akira Kurosawa et travailla sur Kagemusha et Ran. Il co-réalisa officieusement deux titre avant sa mort d'un arrêt respiratoire.

FILMOGRAPHIE

  • 1993 - Not Yet (co-realisation, non crédité)
  • 1990 - Rèves / Dreams (Akira Kurosawa, co-realisation, non crédité)
  • 1975 - Les Monstres du Continent Perdu
  • 1973 - Mirâman
  • 1971 - Les Envahisseurs de l'espace / Yog: The Space Amoeba
  • 1969 - Les Envahisseurs attaquent! / Destroy All Monsters
  • 1969 - Godzilla's Revenge
  • 1969 - Atragon II : Latitude Zero
  • 1968 - King Kong s'est échappé
  • 1966 - La Guerre des Monstres
  • 1966 - Come Marry Me
  • 1965 - Invasion Planète X
  • 1965 - Frankenstein Conquers the World
  • 1964 - Ghidora, the Three-Headed Monster
  • 1964 - Dagora, the Space Monster
  • 1964 - Godzilla vs. Mothra / Godzilla vs. the Thing
  • 1963 - Ataragon
  • 1963 - Matango / Attack of the Mushroom People
  • 1962 - Varan the Unbelievable
  • 1962 - King Kong vs. Godzilla
  • 1962 - Astronaut 1980 / Suspicous Star Gorath
  • 1961 - The Scarlet Man
  • 1961 - Mothra
  • 1960 - The Human Vapor
  • 1959 - Bataille dans les Etoiles / Battle in Outer Space
  • 1959 - Seniors, Juniors, Co-Workers
  • 1959 - Inao: Story of an Iron Arm
  • 1959 - An Echo Calls You
  • 1958 - Baran: Monster from the East
  • 1959 - L'Homme H. / The H Man
  • 1958 - Song for a Bride
  • 1957 - Prisonnières des martiens / The Mysterians
  • 1957 - A Farewell to the Woman Called My Sister
  • 1957 - A Rainbow Plays in My Heart
  • 1957 - A Teapicker's Song of Goodbye
  • 1957 - Be Happy, These Two Lovers
  • 1957 - Rodan! The Flying Monster
  • 1956 - People of Tokyo, Goodbye
  • 1956 - Night School
  • 1956 - Young Tree
  • 1955 - Beast Man Snow Man
  • 1955 - Cry-Baby
  • 1955 - Love Makeup
  • 1954 - Farewell Rabaul
  • 1954 - Godzilla, King of the Monsters!
  • 1953 - Eagle of the Pacific
  • 1953 - Adolescence Part II
  • 1952 - The Man Who Came to Port
  • 1952 - The Skin of the South
  • 1951 - The Blue Pear
  • 1950 - Ice Islan!