THE LEGEND
Titre: Fong Sai Yuk
ou: The Legend of Fong Sai Yuk
Réalisateur: Coery Yuen Kwai
Interprètes: Jet Li

 

Josephine Siao Fong-fong
Adam Cheng
Sibelle Hu
Chiu Man Chuk
 

Année: 1993
Genre:  
Pays: Hong Kong
Editeur  
Violence: * *
Erotisme: *
Suite:  

70%

Résumé:

Fong Sai Yuk, un expert en arts martiaux, tombe amoureux d'une jeune fille que son père a promis en mariage au vainqueur d'un tournoi de kung-fu. Mais le père de Fong appartient à la société secrète des Lotus Rouges, qui désirent renverser l'empereur Manchu, et la situation se complique dangereusement.

 

Critique:


Un grand film d'aventures et d'arts martiaux, qui marche sur les traces de la saga consacrée à Wong Fei Hong par Tsui Hark. On y retrouve certaines similitudes avec d'autres succès, notamment "Drunken Master 2" de et avec Jackie Chan. Ici aussi, le héros est impulsif et sa mère (Josephine Siao Fong Fong) l'encourage à "s'exprimer" tandis que son père tente de le raisonner. On remarque ainsi un excellent affrontement entre Josephine Siao Fong Fong et Sibelle Hu - qui porte bien son prénom! - au sommet d'une tour de bois. Citons aussi le combat où les adversaires ne peuvent toucher le sol et bondissent sur le crâne des spectateurs.

Corey Yuen et Yuen Tak livrent de belles chorégraphies pour ceux qui ne acceptent les joutes aériennes cablées et irréalistes. Personnellement cela ne me gêne guère même si, dans ce film, elles sont parfois un peu "too much" à mon goût! L'humour est présent sous la forme du travestissement de l'héroïne mais n'est heureusement jamais envahissant.

Jet Li incarne un Fong Say Yuk très gamin - à l'image de celui des "Disciples de la 36eme Chambre de Shaolin" - qui s'attire des ennuis, prend la vie comme elle vient et s'amuse de tout avant de laisser parler ses poings lorsque la situation se déteriore.

Le ton adopté peut sembler un rien étrange, d'ailleurs. L'intrigue débute comme une kung-fu comedy insouciante et riche en quiproquo pour s'achever dans une ambiance plus sérieuse et dramatique. Ici aussi, cette progression rappelle celle de "Drunken Master 2".

Bref, "The Legend" regorge de décors fastueux, de beaux costumes et de belles actrices, maniant un humour allant - comme toujours - du pire au meilleur (mais ici, heureusement, il est souvent meilleur que pire!!!) et s'appuyant sur une belle partition musicale. Comme les combats impressionnent également, le spectacle est réussi. Que demandez de plus? Un scénario plus consistant ou un contexte historique plus étoffé vous dites? Oui, bon, d'accord...Pourtant on a vu pire dans le genre et les personnages possèdent une présence et une richesse supérieure à la moyenne. Si on prend le métrage comme un divertissement de qualité (ce qui n'est nullement péjoratif) c'est une belle réussite.

Seule la réalisation s'avère un peu trop classique, mais Corey Yuen a toujours été plus à l'aise dans les scènes d'action que dans les passages plus posés, lesquels manquent souvent d'inventivité. Divertissant à souhait, malgrè tout.