THE SECRET RIVALS

Titre: Nan quan bei tui
ou: The Secret Rivals: The Northern Leg and Southern Fist
Réalisateur: Ng See Yuen
Interprètes: John Liu

 

Don Wong Tao
Hwang jang Lee
Yuen Biao
Yuen Wah
 
 
Année: 1976
Genre: Kung Fu
Pays: Taiwan
Editeur  
Violence: * *
Erotisme: *
Suite: Secret Rivals 2

85%

Résumé:

Silver Fox, un redoutable combattant, dresse l'un contre l'autre deux combattants venus disputer une compétition d'arts martiaux, tous deux amoureux d'une jolie demoiselle.

Critique:

Classique et même monument du old-school régulièrement cité par les sites autorisés comme un des meilleurs kung-fu taiwanais, si pas le meilleur, SECRET RIVALS déroule une intrigue conventionnelle dans des décors naturels plus ou moins bien exploités, en particulier un bien joli temple et des prairies photo / ciné-géniques typiques du kung fu indépendant.

Le scénario, lui, est d'une grande simplicité et déroule son intrigue ultra convenue. A cela s'ajoute une musique vraiment pompée de ci-delà qui s'inspire bien sûr outrageusement de Ennio Morricone mais replace de manière opportuniste (et pas vraiment adaptée!) les notes ultra connues du James Bond Theme. Mais le résultat est néanmoins une grande réussite et, pour basique qu'elle soit, l'intrigue n'est pas mauvaise pour autant, permettant aux spectateurs de passer un bon moment entre les combats.

La grande faiblesse des kung-fu old school, y compris les meilleurs (au hasard BORN INVINCIBLE, SEVEN GRANDMASTER ou SHAOLIN Vs LAMA) réside généralement dans leur manque d'intérêt entre les passages musclés, donnant souvent l'impression de regarder une suite de démonstration de haute volée sans véritable fil conducteur. Ng See Yuen contourne adroitement ce problème et livre un véritable petit classique qui se regarde avec plaisir, y compris hors des duels.

Mais, évidemment, si on regarde un tel métrage c'est avant tout et sans doute même quasi uniquement pour les séquences martiales, lesquelles donnent la parole (enfin, façon de parler) à trois des acteurs les plus emblématiques du genre. D'abord, John Liu, le héros, qui multiplie les kick incroyables avec une aisance hallucinante. Ensuite Don Wong Tao qui privilégie davantage ses petits poings musclés. Et enfin Hwang Jang Lee qui met tout le monde d'accord avec son Taekwondo de folie. Alors à leurs débuts respectifs, ces trois acteurs donnent pourtant le meilleur d'eux-mêmes et on reconnaît là le flair légendaire de Ng See Yuen qui, deux ans plus tard, allait révéler au grand public un acteur vivotant jusque là dans les kung fu bis de Lo Wei: Jackie Chan!

Derrière les chorégraphies on retrouve Chan Chuen, qui fit ses gammes au sein de la Shaw Brothers, et Tommy Lee, acteur et directeur de combat emblématique du bis qui frappe au cours des années 70. Pour en revenir à Hwang Jang Lee, il crève littéralement l'écran dans son premier rôle et sa maîtrise des techniques de jambe est un délice visuel dont on ne se lasse pas. Il fut par la suite à ce point identifié au personnage de Silver Fox qu'on le nomma ainsi dans une poignée de métrages ultérieurs, voire même surnommé ainsi par les fans du genre.

Il est certain que le cinéaste et producteur Ng See Yuen sût toujours s'entourer des bonnes personnes pour donner à ses métrages la plus value nécessaire, les mettant ainsi bien au-dessus du tout venant martial ayant déferlé suite à la mort de Bruce Lee. C'est particulièrement flagrant dans le cas de ce SECRET RIVALS qui offre véritablement un divertissement de premier choix aux amateurs de kung fu pur.

Premier grand succès du légendaire producteur Ng See Yuen, SECRET RIVALS tente d'offrir au spectateur un kung-fu old-school parfait. Et il y parvient presque…Manquait juste un scénario un rien plus étoffé (même si on a vu bien pire dans le genre!) et des personnages un peu plus intéressants (deux ingrédients qui se retrouveront dans THE HOT THE COOL AND THE VICIOUS) mais, en l'état, le contrat est largement rempli: des bastons, des bastons et…pour changer encore des bastons!

En résumé, SECRET RIVALS est un authentique classique et un des plus grands films de kung fu de tous les temps!