RUNNING OUT OF TIME 2

Titre: Aau Chin 2
ou:  
Réalisateur: Johnnie To & Law Wing-Cheong
Interprètes: Lau Ching Wan ( Inspecteur Ho)

 

Ekin Cheng
Lam Suet
Kelly Lin
Ruby Wong
Hui Siu-Hung
Année: 1999
Genre: Thriller / Aventures / Comédie
Pays: Hong Kong
Editeur  
Violence: * *
Erotisme: * *
Suite:  

75%

Résumé:

 

 

Critique:

Une suite au premier "Running Out Of Time" semblait impossible et, pourtant, Johnny To relève le défi: il reprend le personnage incarné par Lau Ching Wan et joue cette fois la carte de l'auto-parodie.

En effet, ce second volet s'apparente davantage à un remake humoristique de l'original qu'à une véritable suite. Le ton est beaucoup plus léger et se rapproche encore davantage des caper-movie des sixties, ces films ironiques dans lesquels des voleurs distingués commettent des cambriolages délirants entre deux séquences de séduction. On dirait presque du Arsène Lupin, en fait.

Johnny To brise aussi les codes du film d'action et orchestre une poursuite... en vélo, décidé à se moquer de ses propres polars Milky Way, souvent violents et contemplatifs, en livrant une série B trépidante et familiale.

Les personnages sont généreux et touchants, parfois même décalés comme Lam Suet qui défie les lois de la probablité et perd systématiquement à pile ou face. Une véritable bonne idée, aussi drôle qu'originale. Lau Ching Wan reste impeccable et Ekin Cheng, quoique moins doué qu'Andy Lau (mais son rôle est moins travaillé et plus unidimensionel), assure correctement la succession.

On ne retrouve pas toutes les qualités du premier volet (cet équilibre entre drame, romance, action et comédie), To ayant privilégié l'humour distancié, mais on passe un bon moment. La bonne humeur du film s'avère communicative. Le climat un peu onirique contribue aussi à l'efficacité d'un scénario qui semble se dérouler dans un monde parallèle légèrement différent du notre, où les notions de logique et de réalisme sont finalement peu importantes.

Comme les épisodes de "Chapeau Melon et Bottes de Cuir" où seuls les éléments signifiants sont présent à l'écran. A voir sans hésiter.