RING 0

Titre: Ringu 0: Bâsudei
ou: Ring 0 - Birthday
Réalisateur: Norio Tsuruta
Interprètes: Yukie Nakama

 

Seiichi Tanabe
Yoshiko Tanaka
Kumiko Aso
Ryûji Mizukami
 
 
Année: 2000
Genre: Epouvante
Pays: Japon
Editeur Studio Canal
Violence: * *
Erotisme: * *
Suite:  

55%

Résumé:
Critique:

La conclusion de la série, sous forme de préquelle explicitant les événements antérieurs au premier episode. Le résultat est intéressant à défaut d'être passionnant car cette tentative de rationalisation de la mythologie n'apporte finalement pas grand chose. Le cinéaste sait malgré tout composer quelques plans réussis et développe une ambiance inquiétante. Les frissons authentiques sont pourtant rares et le film se traine un peu vers son final attendu.

Regrettons également une l'intrigue qui ne parvient pas à tirer partie d'un matériel intéressant et attrayant. L'enjeu du scénario était de montrer comment l'intolérance et le rejet de l'autre peuvent amener un individu sain d'esprit à sombrer dans la haine et la folie. Mais la thématique reste en surface. On sait qu'une grande force fantastique est de traiter d'une réalité quotidienne par le biais détourné du surnaturel, mais "Ring 0" échoue à véhiculer la moindre émotion.

Il est difficile de ne pas dresser un parallèle avec le grand ancêtre - et modèle - du cinéaste, le magnifique "Carrie" de Brian De Palma. Et ce dernier peut dormir tranquille: cette décevante conclusion à une trilogie ayant décliné de films en films ne rivalise absolument pas avec le visage rayonnant de Sissy Spacek quelques secondes avant le drame. On trouve en effet plus d'émotions vraies et de profondeur psychologique dans cette seule séquence extraordinaire que dans l'ensemble de ce "Ring 0" bien décevant.

Bref, souvent languissant et parfois ennuyeux, ce dernier volet, tout juste honnête, saura difficilement contenter les fans de la série et ne risque pas de combler leurs attentes. Quitte à se répéter: décevant à tous points de vue.