NINJA THUNDER KICK

Titre: Revenge of a Shaolin Master
ou:  
Réalisateur: John Law Chi
Interprètes: Dorian Tan Toa Liang

 

Lung Fei
Corey Yuen Kwai
Chen Sing
 
 
 
Année: 1979
Genre: Kung Fu
Pays: Hong Kong
Editeur Bach Films
Violence: * *
Erotisme: *
Suite:  

70%

Résumé:

 

 

Critique:

Cette petite production martiale possède quelques solides arguments pour convaincre. Tout d'abord la présence de Tan Tao Lian, alias Dorian "Delon" Tan, un des meilleurs kickers du cinéma d'exploitation kung-fu.

La puissance et la vitesse de ses coups sont un véritable régal pour l'amateur. Comme Lung Fei et Corey Yuen Kwai sont également de la partie, inutile de dire que ça bastonne sévère. Ajoutez à cela des chorégraphies martiales du grand Yuen Woo Ping et vous obtenez immédiatement un cocktail étonnant. Bien sûr, nous ne sommes pas en présence d'un chef d'oeuvre, mais ce "Ninja Thunderkick" constitue un bon moment pour le fan d'arts martiaux. Le scénario, d'ailleurs, n'est pas si mauvais que ça et parvient à justifier la plupart des affrontements, ce qui change agréablement de ces petits produits où les duels sont plaqués sur l'intrigue sans véritable justification.

Bien sûr, lorsque les deux amis sont forcés de se battre pour choisir qui sera torturé avant de mourir, le scénariste va un peu loin dans le genre "honneur, amitié et loyauté", un peu comme si il écrivait un film shaolin pour Chang Cheh...

Mais ce n'est qu'un petit détail, et le cinéaste Law Chi ("Crippled Masters", carrément!) parvient à assurer le boulôt et à bien cadrer les coups de pieds qui volent dans tous les sens. On ne lui en demande d'ailleurs pas plus...

En résumé, voici un très agréable produit qui se situe nettement au-dessus de la moyenne des kung-fu bis. Sans rivaliser avec les réalisations de Yuen Woo Ping ou les grands classiques, "Ninja Thunderkick" offre un divertissement des plus agréables et appartient aux meilleurs titres de la collection Bach film. Il faut juste passer le cap de l'horrible jaquette, et puis ça ira tout seul...