IL ETAIT UNE FOIS EN CHINE 2:
LA SECTE DU LOTUS BLANC

Titre: Once Upon A Time In China 2
ou: Wong Fei-hung ji yi: Naam yi dong ji keung
Réalisateur: Tsui Hark
Interprètes: Jet Li

 

Rosamund Kwan
Donnie Yen
Mok Chung
David Chiang
 
 
Année: 1991
Genre: Kung Fu / Aventures
Pays: Hong Kong
Editeur Studio Canal
Violence: * *
Erotisme: *
Suite: Le Tournoi du Lion

85%

Résumé:

 

 

Critique:

Un véritable classique du cinéma kung-fu récent. La recette superbement mise en place par Tsui Hark est reconduite avec talent et, après tout, on ne change pas une équipe qui gagne, pas vrai? Yuen Woo-ping assure cette fois les impressionantes chorégraphies et on retrouve sa patte lors des combats en apesanteurs (avec un duel sur des tables titanesque) et un final où s'affrontent Jet Li et Donnie Yen, l'un armé d'un tissu rigidifié et l'autre d'un bout de bambou.


Le contexte historique est bien rendu et suffisamment développé pour passionner le spectateur sans toutefois le saouler de détails inutiles. Plus personnel, plus rapide, plus furieux que son prédécesseur, ce deuxième volet est probablement le meilleur de la saga. Tsui Hark détruit en fait le décor pour mieux reconstruire sa mythologie personnelle.

Comment ne pas reconnaitre l'influence des séries B et des westerns italiens dans le subterfuge (une plaque d'acier) qu'utilise le chef des méchants pour paraitre invincible? Bref, un superbe divertissement, intelligent et rempli d'action.

Une certaine idée de la perfection, ou peu sans faut!