THE MYSTERY OF CHESS BOXING

Titre: Shuang ma lian huan
ou: Ninja Checkmate
ou: Wan le Tueur aux échecs
Réalisateur: Tso Nam Lee
Interprètes: Mark Long

 

Jack Long
Lee Yi Min
Jeanie Chang
 
 
 
Année: 1979
Genre: Kung Fu
Pays: Taiwan
Editeur  
Violence: * *
Erotisme: *
Suite:  

75%

Résumé:

Un jeune homme cherche à se venger du méchant qui a tué son père, le Ghost Faced Killer, un spécialiste de la technique redoutable des 5 éléments. Mal accepté dans une école de kung-fu où il est soumis à diverses brimades et où il sert surtout de souffre-douleur aux autres élèves, notre apprenti justicier va recevoir quelques enseignements de la part d'un vieux maître avant de poursuivre son apprentissage auprès du maître de la "boxe des échecs".

Critique:

Pur kung fu old-school, THE MYSTERY OF CHESS BOXING constitue un bel effort de la part de Joseph Kuo, fameux réalisateur spécialiste du genre dont les films sont rarement décevants: avec lui c'est bastons, bastons et encore bastons! Responsable d'une tripotée de titres mémorables comme BORN INVINCIBLE, LES 18 HOMMES DE BRONZE, DRAGON's CLAWS et l'impressionnant LES SEPT GRANDS MAÎTRES DE SHAOLIN, Joseph Kuo montre une fois de plus tout son savoir-faire avec cette série B fonctionnant pourtant sur un scénario éculé.

Le héros cherche à se venger du méchant qui a tué son père, le très balèze Ghost Faced Killer, un spécialiste de la technique redoutable des 5 éléments. Mal accepté dans une école de kung-fu où il est soumis à diverses brimades et où il sert surtout de souffre-douleur aux autres élèves, notre apprenti justicier va recevoir quelques enseignements de la part de Simon Yuen avant de poursuivre son apprentissage auprès du maître de la "boxe des échecs". Bref, que du mille fois vu et revu, en particulier chez les Jackie Chan des seventies comme DRUNKEN MASTER et SNAKE IN THE EAGLE SHADOW sauf que Joseph Kuo limite la comédie au début du film mais n'évite pas quelques longueurs et lourdeurs inhérentes au genre, d'autant que l'humour n'est pas de première fraîcheur.

Heureusement, le bonhomme sait que les spectateurs sont venus voir du bon kung fu et aux niveaux des acteurs, Joseph Kuo sait manifestement s'entourer de combattants émérites: les frères Lung, Jack et Mark, et le jeunôt Lee Yi Min que l'on a pu voir dans SEVEN COMMANDEMENTS OF KUNG FU par exemple. Un bon cast made in Taiwan qui frappe et kick avec une énergie impressionnante. Donc, à la première occasion, le réalisateur nous envoie un bel affrontement plein de punch et de coups de pieds qui volent en tous sens. Pendant ce temps le jeune disciple perfectionne son art lors d'un entraînement efficace et relativement original (les échecs comme base du kung-fu) mais au déroulement quand même assez classique. L

ors de la dernière partie du film, c'est carrément combats sur combats avec pour terminer en beauté un final anthologique des frères Lung et de Lee Yi Min. Même si le budget est minimal et le rythme parfois défaillant, la faute à quelques passages voulus comiques et assez pénibles, l'ensemble se suit avec beaucoup de plaisir.

THE MYSTERY OF CHESS BOXING ne prétent pas renouveller le genre ni offrir au public autre chose qu'un divertissement de pur kung fu old-school. Mais on n'en attendait pas plus et, dans le genre, il faut avouer que le métrage s'inscrit parmi les meilleurs. A ne pas rater, donc!