L'HOMME AUX BRAS D'ACIER

Titre: Marvelous Stunts of Kung Fu
Réalisateur: GAM Sing Yan
Interprètes: Frank Wong

 

Ling Yun
Lung Fei
Chang Chi Ping
Paul Wei
Ma Cheung
Au Lap Bo
Année: 1979
Genre: Kung Fu Comedy
Pays:  
Editeur FIP - Ceinture Noire
Violence: * *
Erotisme: * *
Suite:  

50%

Résumé:

Un jeune homme apprend les arts martiaux afin d'assouvir sa vengeance contre un redoutable maître de la boxe du poulet.

 

Critique:

Voici un tout petit kung fu tourné pour un budget que l'on devine misérable. D'où une photographie banale, des décors réduits et minimalistes, réduits à leurs seuls éléments signifiants, et une certaine paresse généralisée.

L'intrigue est d'un classicisme éprouvé (ou épuisant pour les allergiques): un papa tué par les méchants, un jeune chien fou auquel on enseigne les arts martiaux, une vengeance finale...Pas grand-chose à signaler à ce niveau.

Reste donc les combats, qui sont généralement assez sympas mais qui, malheureusement, manquent un peu de folie. Rien de déshonnorant au niveau martial donc mais pas de quoi en rester muet de stupéfaction: ça cogne bien, avec pas mal d'acrobaties et de sauts mais on a vu bien plus efficace ailleurs. Les bastons sont quand même suffisamment nombreuses pour que l'on ne s'ennuie pas trop, malgrè de (trop) nombreuses longueurs qui finissent par peser un peu sur le spectateur. Au point qu'il est difficile de ne pas user de l'accéléré sur certains passages.

La comédie, pour sa part, est aussi lourde que les répliques de la version française, comme l'immortel "Tu vas pondre un oeuf" lancé au méchant décidé à montrer la technique du Coq à son rival. Car c'est la boxe du Coq (!) qu'utilise Lung Fei tandis que le héros apprend différents styles, comme la Mante Religieuse. Un peu de Drunken Boxing aussi, pour une scène assez sympa et de Snake Fist pour faire bonne mesure.

Faux raccords, montage hasardeux et inserts totalement inesthétiques de gros plans de poulet (pour ceux qui n'auraient pas suivi la technique de Lung Fei) sapent hélàs l'intérêt, à l'image de cette demoiselle insupportable qui n'arrête pas de faire des misères au héros en riant bêtement. Avant de tomber amoureuse de lui, évidemment. Du cliché à tous les étages!

En résumé on a vu bien pire dans le genre kung fu bas de gamme mais on cherche encore les "merveilleuses acrobaties kung fu" promises par le titre original. Il y a néanmoins matière à s'amuser (un peu) devant tout cela. Mais l'ensemble ne restera surement pas dans les mémoires.