MAD MISSION 3

Titre: Zuijia paidang zhi nuhuang miling
ou: Aces Go Places 3: Our Men From Bond Street
Réalisateur: Tsui Hark
Interprètes: Sam Hui

 

Karl Maka
Sylvia Chang
Peter Graves
Richard Kiel
 

                      
                      
                      
Année: 1984
Genre: Aventures / Espionnage / Comédie
Pays: Hong Kong
Editeur  
Violence: * *
Erotisme: *
Suite: Mad Mission IV

75%

Résumé:

Nos amis Sam et Kody-Jack sont entraînés dans une affaire d'espionnage particulièrement compliquée par un agent anglais nommé James Pond.

 

Critique:

Afin d'éponger les bides de ses précédentes réalisations, Tsui Hark s'attaque à la populaire saga des "Aces Go Places" en privilégiant la parodie pure. Comme le sous-titre l'annonce clairement, le cinéaste pulvérise le mythe James Bond au marteau piqueur avec une série de clins d'oeil et de références amusantes. On note, par exemple, la présence de Richard Kiel, le géant aux dents d'or de "The Spy Who Loved Me" et "Moonraker". Dans le même esprit, le cinéaste ridiculise également Peter Graves.

Bien sûr, il s'agit d'un film mineur et on a connu Tsui Hark plus inspiré mais il serait dommage de faire la fine bouche. Personnellement, j'ai découvert le réalisateur par ce film, lors de sa sortie vidéo fin des eighties, et j'avoue avoir trouvé l'ensemble fort divertissant.

Les cascades sont impressionnantes (poursuites en skate board, combat sur la tour Eiffel, etc.), les gadgets bien délirants et les effets spéciaux très kitsch lui confèrent un aspect délicieusement suranné, à la mnière des vieux sérials. D'ailleurs, on pense parfois aux séries B italiennes des sixties qui s'inspiraient elles aussi de 007 en déclinant la franchise à la manière de bandes dessinées pop aux couleurs flashy, comme "Danger Diabolik" et consorts.

Malgrè un scénario confus et incompréhensible (mais qui s'en soucie vraiment?), voici un divertissement de choix qui file à cent à l'heure et accumule les gags et les scènes loufoques. Mike Meyers s'en est surement inspiré pour les Austin Powers...