MAD MISSION

Titre: Zuijia Paidang
ou: Aces Go Places!
Réalisateur: Eric Tsang
Interprètes: Sam Hui

 

Karl Maka
Sylvia Chang
Tsui Hark
Chen Sing
 

                      
                      
                      
Année: 1982
Genre: Aventures / Espionnage / Comédie
Pays: Hong Kong
Editeur  
Violence: * *
Erotisme: *
Suite: Mad Mission 2

70%

Résumé:

Sam est un cambrioleur, Kody Jack un flic et Ha-Tung une jolie policière de Hong Kong. Tous trois vont devoir s'associer pour contrer les plans du "Al Capone Chinois", le redoutable gangster Gant Blanc qui convoite une immense fortune en diamants.

 

Critique:

Voici le premier volet d'une série qui bénéficia, à l'époque de sa sortie vidéo, d'un bon succès public et critique. Il s'agit d'une variation parodique sur les thèmes de James Bond: cascades spectaculaires, humour un peu lourd mais efficace, esprit de franc n'importe quoi sympathique, etc.

Il faut avouer que les acteurs sont parfois insupportables, en particulier le trop loquace Karl Maka dont le débit vocal frénétique finit par lasser les plus réceptifs. Mais l'ensemble ne se prend pas au sérieux, avec des gadgets improbables, des courses-poursuites incessantes (surtout celle en moto), des cascades et un ton typique des divertissements hong-kongais des années 80.

La plupart des gags fonctionnent moyennement, provoquant plus souvent un sourire qu'un vrai éclat de rire mais cette bonne humeur constante est finalement réjouissante, comme dans les Jackie Chan de la même époque. Les péripéties sont, certes, débiles et bon enfant, le scénario n'a aucune logique et certains gags tombent parfois à plat mais les situations insensées, les gadgets hilarants et les personnages caricaturaux permettent de passer un agréable moment.

Il ne faut toutefois pas être trop exigeant au risque de décrocher devant l'absurdité du métrage, ses problèmes de continuité et de rythme ( le film est coupé pour son exploitation internationale) mais on s'amuse la plupart du temps et c'est l'essentiel, non?

Il est aujourd'hui un peu facile de pointer les nombreuses faiblesses d'une série qui a indubitablement mal vieilli. Pourtant beaucoup de fans de cinéma asiatique on connu leurs premiers émois avec ces films. Personnellement, j'en garde un bon souvenir, celui d'un agréable délire mal maîtrisé et confus mais animé d'une énergie communicative qui fait souvent défaut à des productions plus prestigieuses. Bref, un pop-corn movie réussi et efficace à voir sans se poser de questions.