THE LEGEND OF SPEED

Titre: Lie huo zhan che 2 ji su chuan shui
Réalisateur: Andrew Law
Interprètes: Ekin Cheng

 

Kelly Lin
Cecilia Cheung
Simon Yam
Patrick Tam
David Chiang
 
Année: 1999
Genre: Drame / action
Pays: Hong Kong
Editeur CTV
Violence: * *
Erotisme: * *
Suite:  

55%

Résumé:

Un gosse de riche passe ses nuits à piloter des bolides en compagnie de sa copine lors de courses de voitures illégales. Un jour il met un adversaire au défit de se briser la jambe en cas de défaite. Après cette humiliation, le vaincu rêve de revanche et son frère va s'en charger...

Critique:

Pas vraiment un grand film, "The Legend of Speed" reste un produit formaté vaguement divertissant. Ekin Cheng joue ici un personnage antipathique à souhait qui devra se racheter une conduite. "Jouer" est peut-être un grand mot d'ailleurs vu ses capacités dramatiques des plus limitées. Colère / tristesse / indifférence: la gamme d'expression utilisée est aussi réduite que le scénario. Lequel se contente de reprendre la plupart des clichés du cinéma US des années 80. Le tout rappelle donc des chef d'eouvres de la trempe de "Top Gun" ou, pire, "Days of Thunder".

L'intrigue débute donc comme un film d'action mais dévie vite vers le pseudo-drame: EKin perd sa copine, manque de choper le sida par la faute d'un rival armé d'une seringue (lequel est victime de son piège et finit le métrage à l'état de quasi zombie), pard en Thailande et réapprend le sens de la vie auprès de son père qu'il croyait mort.

D'où un très long intermède baba-cool ponctué d'une sympathique course de moto dans les rues de Bangkok avant un retour à HK pour le duel final.

"The Legend of Speed" est donc un pop-corn movie frelatté et sans grande saveur, boosté par une musique bien naze qui fait boom boom et animé par les belles gueules de l'ancienne Colonie.

Il faut donc être très bien disposé pour y prendre un certain plaisir et, même si on ne s'y ennuie pas trop, l'ensemble disparaît rapidement des mémoires.