LES 5 MERCENAIRES

Titre: Incredible Kung Fu Mission
ou: Kung Fu Commandos
ou: Les Mercenaires du Kung-fu
Réalisateur: Cheung San Yee
Interprètes: John Liu

 

Alexander "Lou" Lo Rei
Robert Tai
Ricky Cheng
Alan Chui
 
Année: 1982
Genre: Thriller
Pays: Thailande
Editeur Bach Films / FIP Ceinture Noire
Violence: * * *
Erotisme: * *

75%

Résumé:

Un expert en kung-fu recrute cinq mercenaires qu'il entraîne au combat afin de délivrer un homme emprisonné à tort.

 

 

 

Critique:

L'exemple typique de la petite série B kung-fu sans importance mais agréable à suivre, avec toutes les figures imposées du genre. Séance d'entraînement, bagarre de saloon (ou plutôt de bordel) dans un esprit western, affrontements à un contre vingt, etc.

Le scénario, d'un grand classicisme, n'est pas le point fort d'un film qui se rattraple heureusement par de nombreux combats. Parfois, ces derniers sont un peu limites techniquement (on devine que les adversaires s'effleurent à peine) mais l'énergie déployée compense en partie ce défaut. Et, finalement, ce n'est pas si important qu'on pourrait le croire pour ce genre de produit estampillé "bis".

Robert Tai compose un méchant assez mémorable avec sa perruque blonde, son fond de teint et son costume bleu à cape rouge, genre je vais jouer à Superman dans une soirée du Queen. Mais lorsqu'il frappe, il frappe dur et ses combats sont toujours de qualité!

Au début, on se dit donc qu'il s'agit d'une petite production assez banale, avec son humour lourdingue (les apprentis combattants refusent de manger la nourriture du cuistot et tout finit en baston), ces séquences rigolotes (la bande déboule dans un bordel et très vite...ben c'est le bordel, dans un esprit très proche du western spaghetti), ses entrainements classiques (les recrues courrent avec des poids, ils essaient de s'en débarasser mais maitre Liu n'est pas duper), etc.

Ensuite, le film évolue vers une sorte de variation sur les Douze Salopards avec sa demi-douzaine de héros de seconde zone qui combattent les méchants et meurent les uns après les autres. Les combats sont alors de plus en plus nerveux et de plus en plus violents. Robert Tai assume comme une bête malgré son look impossible et John Liu délivre une série de kicks hallucinants.

Ce n'est pas un chef d'oeuvre mais on passe malgré tout un excellent moment, agréable et sans prétention. Dans le genre kung fu bis, ces 5 mercenaires constituent même un petit classique, aux cotés des incontournables Ninja Final Duel, Shaolin Vs Lama et autres Seven Grandmasters. Et, à la seconde vision, le plaisir est encore plus complet.

Bref, du tout bon dans son genre!