IRON MONKEY

Titre: Siunin Wong Fei-hung tsi titmalau
ou: Iron Monkey: The Young Wong Fei Hung
Réalisateur: Yuen Woo Ping
Interprètes: Donnie Yen ( docteur Wong Kei-Ying)

 

Yu Rong-guang ( docteur Yang / Iron Monkey)
Jean Wong ( Mademoiselle Orchidée)
Yen Shi-Kwan
Sunny Yuen Shun-Yi
Hsiao Hou (le combattant défiguré)
Année: 1993
Genre: Kung Fu
Pays: Hong Kong
Editeur HKLegend
Violence: * * *
Erotisme: * *
Suite: Iron Monkey 2

85%

Résumé:

A la fin de la dynastie Qing, une province souffre d'une série d'inondations catastrophiques. Mais cette situation dramatique n'empêche pas le gouverneur impérial de s'enrichir au détriment du peuple. Le docteur Huang Shyhin et son fils Wong Fei Hong, arrive dans une petite ville où officie le docteur Yang, directeur de la clinique Pa Cho Tong. Mais la tranquilité des lieux est depuis longtemps troublée par un habile voleur qui distribue aux pauvres le fruit de ses larcins: Iron Monkey. Devant les aptitudes martiales du docteur Huang, le gouverneur kidnappe son fils et le somme d'arrêter Iron Monkey, lequel n'est autre que le docteur Yang.

 

Critique:

Du grand kung-fu, de l'action à l'état pure! Préquelle de la série des "Once Upon A Time In China" de Tsui Hark, ce film raconte une histoire d'une incroyable simplicité, qui se la joue Robin des Bois ou Zorro, afin d'épater le spectateur par une série de combats totalement délirants.

Bien sûr, le scénario n'est pas très original et le contexte historique à peine esquissé. Nous sommes loin de la précision de Tsu Hark sur les trois premiers volets de la saga précitée. Mais qu'importe puisque le métrage foisonne de séquences mémorables. La plus célèbre, souvent copiée depuis (dans "Naked Weapon" ou "Kill Bill", entre autres) , montre le justicier perché en équilibre sur la tête d'un méchant.

Les combats, très câblés, sont extraordinaires, avec des prises de folie, des coups de pieds ravageurs et des attaques de poings explosives. Comme dans un match de catch, les adversaires annoncent leurs techniques juste avant de les employer: "No Shadox Kick!", "The King Kong Palm", etc. Du délire!

Niveau dramatique, les relations entre les protagonistes sont simplement esquissées mais ce n'est pas très grave: l'action est là et c'est bien l'essentiel. Malgré ses imperfections, "Iron Monkey" est un vrai classique du cinéma d'aventures kung-fu récent.