LE MOINE D'ACIER

Titre: San de huo shang yu chong mi liu
ou: The Iron Fisted Monk
Réalisateur: Sammo Hung
Interprètes: Sammo Hung

 

Chen Sing
James Tien
Casanova Wong
Wu Ma
Hsiao Hou
Eric Tsang
Mars
Hark-On Fung
Année: 1977
Genre: Kung Fu
Pays: Hong Kong
Editeur HK Video
Violence: * * *
Erotisme: *
Suite:  

65%

Résumé:

 

 

Critique:

Cette première réalisation de Sammo Hung est intéressante même si pas vraiment réussie. La première chose qui frappe est l'aspect dramatique, voire violent du film: les méchants n'hésitent pas à se montrer véritablement ignobles. Sammo Hung alterne des scènes dures et cruelles (entre autres plusieurs viols sadiques) avec un humour pas toujours maîtrisé.

Ce "Moine d'acier" est donc inaboutti: le cinéaste hésite entre la comédie assez lourde et un aspect sérieux qui rend l'ensemble mal équilibré. Loin d'une kung-fu comedy classique, malgrè l'un ou l'autre gag, ces brusques changements de ton s'avèrent finalement déstabilisants et parfois gênants. Le rythme s'en ressent drastiquement et le métrage n'évite pas toujours l'ennui.

Heureusement, les combats sont très réussis, surtout le dernier qui est énergique et inventif. Il est à noter que Jackie Chan participa au film en tant que co-directeur des combats aux cotés de son "grand frère", lequel, manifestement, a bien retenu de ses maîtres, metteurs en scènes de Hong-Kong. Au niveau réalisation, le film possède un certain savoir-faire; certes on est loin du génie mais on se situe malgrè tout au-dessus du tout venant de la production kung-fu basique. L'intrigue, elle, n'est guère innovante et reprend nombre de clichés du genre.

Comme Jackie Chan le fait remarquer, on note une similitude frappante du scénario avec celui de "Shaolin Wooden Men" qu'il tourna peu avant. Bref, voilà un divertissement sympathique, avec quelques passages excellents, mais nous sommes quand même loin d'un grand film.