LE DUEL A MORT DU SORCIER CHINOIS

Titre: Invincible Obsessed Fighter
ou:  
Réalisateur: Godfrey Ho
Interprètes: Elton Chong

 

Michael Wong
Robert Chan
Shirley Mak
Tony Sung
Sharon Lee
Cliff Man
Année: 1983
Genre: Kung Fu Comedy
Pays: Hong Kong / Corée du Sud ?
Editeur Bach Films
Violence: * *
Erotisme: *
Suite:  

70%

Résumé:

Un jeune homme expert en kung-fu défie un cruel méchant qui a tué son père.

 

Critique:

Le Duel à Mort du Sorcier Chinois est un kung fu bis complètement délirant. La star Elton John...pardon l'inconnu Elton Chong y incarne un jeune homme décidé à venger le meurtre de son père. Pour cela il emploie une série de techniques zarbis et s'affuble de déguisements idiots. Le combattant aura fort à faire, d'autant que son ennemi utilise même la magie noire pour le vaincre.

Un scénario de vengeance très simple mais le déroulement de l'intrigue s'avère en définitive totalement incompréhensible. L'action rebondit sans cesse au gré de la fantaisie des scénaristes et producteurs, à savoir ici le redoutable Godfrey Ho, caché sous le pseudo de Tomas Tung. Passé la première bobine on ne comprend plus rien à ce qui se passe: tout le monde se bastonne pour un oui ou pour un non et l'humour vole au ras des pâquerettes. A ce niveau, le doublage enterre tous les doublages connus et défini de nouveaux standards dans les clichés, les accents caricaturaux et les dialogues affligeants de bêtise. Là, on attend de véritables sommets dans le ridicule mais, heureusement, l'aspect comique étant plus ou moins voulu au départ l'ensemble passe mieux que prévu.

Les chorégraphies accélérées sont rythmées, nerveuses et de plus en plus délirantes malgré une mise en scène totalement insipide. Est-ce Godfrey Ho qui en est responsable? Sans doute pas, il a sûrement mis son nom au générique vite fait bien fait sans avoir filmé une seconde de métrage. Mais tant pis, c'est ainsi.

Ce Duel à mort utilise finalement bien davantage les ressorts de la kung-fu comedy que les artifices de la Ghost Comedy et la sorcellerie promise se limite à une seule séquence, d'ailleurs pas vraiment réussie.

Avec son semblant de scénario et son humour idiot, le film repose uniquement sur les combats pour convaincre. Heureusement ceux-ci sont très réussi et procurent un divertissement de choix, particulièrement durant l'interminable combat final d'une bonne demi-heure. Réservé aux fans, donc, les autres risquent de frôler l'overdose de combats énervé et de gags pachydermiques!