IMPITOYABLE VENGEANCE

Titre: Magnificent Natural Fist
ou: Le Poing Magique de Shaolin
Réalisateur: Godfrey Ho (dit-on)
Interprètes: Elton Chong

 

Mike Wong
 
 
 
 
 
Année: 1983
Genre: Kung Fu Comedy
Pays: Corée du Sud
Editeur Collection "Arts Martiaux"
Violence: * *
Erotisme: *
Suite:  

20%

Résumé:

Cinq tueurs viennent massacrer la femme enceinte d'un cuistot avant de lui voler son restaurant. Ils font main basse sur la ville et sèment la terreur mais le cuistot apprend les arts martiaux auprès d'un vieux maître et décide de se venger.

Critique:

Impitoyable Vengeance débute immédiatement: pas trace de crédit ni de générique. Sitôt la touche play enfoncée le métrage commence et après une minute, c'est déjà la baston. Cinq affreux méchants viennent s'en prendre à un restaurateur nommé Colin, dont ils volent l'établissement après avoir tué sa femme enceinte. Ensuite, les méchants mettent la main sur les pompes funèbres, le bordel, l'hôtel, etc. au cours d'une scène idiote où ils se distribuent les titres de propriété comme si ils jouaient au monopoly. A partir de là, le spectateur s'attend à un énième kung-fu bis à base de vengeance.

Tout faux!

C'est parti pour une suite ininterrompue d'absurdités complètement farfelues et débiles. Car, excepté ce début dramatique, le reste du métrage s'apparente à une kung-fu comedy décomplexée. Il faut alors s'accrocher pour supporter certaines des scènes les plus stupides vues sur un écran. Par contre impossible de suivre le scénario, qui semble avoir disparu dans les limbes dès la fin de la première séquence. En gros, Colin, le restaurateur / cuistot du début, est recueilli par un maître ivrogne qui lui-même dépend plus ou moins d'un vieux moine. Et, bien sûr, il va en faire son disciple en usant d'un entrainement particulièrement ridicule.

Au long de ces 82 minutes d'inepties on trouve donc un maître ivrogne pourvu d'un nez aussi rouge que celui d'un clown, une bande d'amazones décidées à donner le pouvoir aux femmes qui dansent en donnant des coups de gong pour terrasser leurs adversaires, etc.

Et beaucoup d'autres scènes affligeantes comme par exemple celles-ci:

  • Colin verse des pelures de légumes dans le bain du grand maître.
  • Colin conduit le maître en traînant sa carriole comme un cheval. Il est affublé de grande oreille sur la tête et hennit en tirant sur son mord. Par un astucieux jeux de miroir il en profite pour espionner le sifu qui lit son manuel de combat. Il apprend ainsi le kung-fu et devient capable de faire exploser des pierres d'un coup de pied!
  • Colin place une assiette d'oursins sur la chaise du maître qui s'assied dessus et hurle de douleur, les épines fichées dans son postérieur: "il me semble avoir une paire de couilles supplémentaires" déclare t'il.
  • Le grand maître se prend un sceau d'eau (posé en équilibre au dessus de la porte) sur la tête dans la grande tradition des blagues d'étudiants!
  • Colin se fait passer pour mort on ne sait trop pourquoi et l'entrepreneur des pompes funèbres lui décrasse les pieds en s'extasiant sur la taille de son membre! Colin éprouve bien des difficultés à ne pas rire et la situation se complique lorsque le croque-mort lui verse de la bouffe plein la bouche pour le grand voyage!
  • Un dormeur soulève son chapeau posé sur sa tête, d'au moins trente centimètres, par la force de ses ronflements.
  • Colin coupe les cheveux d'un des méchants en se battant, quasiment mèche par mèche, et le vilain, horrifié, se fait hara-kiri.
  • Le maître accroche une des mailles du slip de Colin, lequel s'éloigne tout guilleret et se retrouve finalement le cul à l'air.
  • Le maître se cache dans un cercueil au milieu d'une rue et surgit ainsi, tel un diable de sa boite, pour le combat final.
  • Enfin, lors du final, le big boss des méchants allonge son bras de cinq mètres, à la mode de Mr Fantastique, pour combattre Colin.

Voilà, à part ça les combats sont nombreux, accélérés, très old-school mais parfois aériens et fort exagérés. Ils sont plutôt énergiques et finalement pas mauvais. Mais il faut vraiment supporter (ou aimer, pour les plus pervers!) la comédie débile pour apprécier ce métrage qui utilise en outre la musique de Galactica! Complètement naze! Mais on ne s'ennuie pas et si le résultat n'est certainement pas un bon film, cela onstitue un gros nanar pour les amateurs du genre. Sinon, c'est quand même fort indigeste: fans de kung fu old school sachez donc à quoi vous attendre!