LE JEU DE LA MORT 2

Titre: Si Wang Ta
ou: Games of Death 2 - Tower of Death
Réalisateur: Ng See Yuen
Co-ré;al: Sammo Hung & Corey Yuen Kwai
Interprètes: Kim Tai Jung / Tong Lung

 

Hwang Jang Lee
Bruce Lee
Roy Horan
Wai Wo To
Casanova Wong (scène coupée)
Yuen Biao (double pour Bruce Lee)
Miranda Austin
Roy Chiao Hung
Année: 1981
Genre: Bruceploitation / Kung fu
Pays: Hong Kong
Editeur HK legends
Violence: * * *
Erotisme: * *
Suite:  

75 %

Résumé:

Billy Lo enquête sur la mort mystérieuse de son maître. Durant l'enterrement de ce-dernier le cercueil est enlevé par des malfrats en hélicoptère. Billy Lo tente de les arrêter mais il est touché par une flèche, tombe et meurt. Son frère, Bobby Lo, étudiant en kung fu dissipé un peu trop porté sur les femmes, reçoit en héritage son manuel de kung-fu. Donc, évidemment...vengeance!!!

Critique:

Game of Death 2 - Tower of Death fut tourné en 1981, soit huit ans après la mort de sa supposée vedette, l'immense Bruce Lee. Ng See Yuen décide pourtant de mettre en chantier cette pseudo-séquelle à Game of Death, déjà complété avec un sosie. C'est dire si nous allons loin dans le n'importe quoi. Il faut ajouter que le cinéaste espérait monter son film à partir des scènes non utilisées pour celui de Robert Clouse. Au lieu de ça il se retrouve avec quelques plans bien connus et une poignée de pellicule issues en fait des chutes d'Opération Dragon. Pas beaucoup pour réaliser un film complet. Ni proposer un scénario cohérent.

Comme l'avoue l'expert Bey Logan sur le commentaire audio du DVD "J'ai beau l'avoir vu pas mal de fois je ne comprends toujours pas le sens de ce film". Bon, ben si une sommité comme lui s'avère incapable d'expliquer le scénario je n'essaierai pas. La trame générale est simple mais certaines séquences n'apportent rien, d'autres semblent parachutées au petit bonheur pour atteindre la durée réglementaire et d'autres, enfin, semblent là uniquement pour caser une ou deux minutes d'images de Bruce Lee. Un Bruce Lee doublé par Kim Tai Jung / Tung Lung et Yuen Biao durant les trentes premières minutes de film.

Et ensuite, après sa mort accidentelle lors d'une chute d'hélicoptère (un mannequin partiulièrement visible!), remplacé par ces deux acteurs chargés d'incarner son frère. Mis à part un nom similaire, le personnage ne ressemble d'ailleurs pas vraiment à celui qu'incarne Lee dans Game of Death. Mais on n'est plus à cela près.

Le début du métrage n'est donc vraiment pas fameux, d'autant que les transitions entre Bruce Lee et ses doubles sont très visibles. On rigole aussi lorsque Lee interroge son vieux maître. Une séquence tirée d'Opération Dragon et remontée pour coincider (c'est vite dit!) avec le nouveau...scénario. L'acteur est le même mais huit ans ont passé et ses cheveux ne sont plus de la bonne couleur. De manière similaire lorsque Bruce Lee rédige son fameux manuel martial lors du générique il change plusieurs fois de tenue: blanche, bleue ou carrément torse-nu, des images intercallées grossièrement au cours d'une petite démonstration de Hwang Jang Lee.

Pourtant, après la mort du personnage "joué" par Lee, le métrage prend vraiment la bonne direction. Et c'est celle des combats non stop. Master Yuen Woo Ping, aidé de Corey Yuen et Sammo Hung, excusez du peu, nous gratifie de séquences survoltées qui mélangent le Jeet Kune Do sec et nerveux de Bruce Lee avec un kung-fu beaucoup plus aérien et acrobatique. Sans oublier les kicks bestiaux du roi du Taekwondo, le vilain le plus emblématique du cinéma kung-fu: Hwang Jang Lee.

Dès lors, oubliez tout ce qu'on a pu dire sur ce film, lequel fut massacré pour de mauvaises raisons. C'est évidemment de la Bruceploitation, malhonnête et un peu méprisante, tant pour Lee que pour ses fans. Mais c'est également, et surtout, une véritable furie martiale qui vous donne plus de dynamisme que dix litres de Red Bull. C'est simple, cela n'arrête jamais. Bastons, bastons et encore bastons. Inventives, puissantes, rapides, variées,...Un pur bonheur! Les vingt-cinq dernières minutes ne vous donne d'ailleurs pas le temps de souffler et enchaînent les affrontements de plus en plus efficaces jusqu'à l'inévitable et très réussie confrontation entre Kim Tai Jung et Hwang Jang lee. Un grand moment.

Pour le reste nous sommes vraiment en plein cinéma bis d'exploitation: repaire criminel piégé, ambiance bondienne, scène de nu féminin intégral totalement gratuite de la part de Miranda Austin, musique funky irrésistible, costumes kitsch et même un type déguisé en lion (ou alors on tente de nous faire croire qu'il s'agit d'un vrai lion, auquel cas c'est encore plus drôle!) et une énergie jamais démentie, que ce soit de la part de Kim Tai Jung, de Yuen Biao (qui nous offre des accrobaties assez impressionnantes en tant que doublure de Bruce Lee), de Roy Horan (de belles bagarres au programme!) et, évidemment, de l'immense Hwang Jang Lee. Sans oublier une suite de kick survitaminés par Casanova Wong lors d'une séquence inexplicablement coupée mais heureusement présente en bonus sur le DVD HKL.

Si vous cherchez un bon kung fu nerveux et toujours fun à suivre, optez pour cette Tower of Death sans temps morts. Et ensuite jettez vous sur Les 6 Epreuves de la Mort!

Bruceploitation rules!!!

Au niveau du DVD HKLegends c'est une très bonne copie qui nous est proposée, avec une piste audio chinoise ou doublée en anglais et des sous-titre. Le commentaire audio, souvent peu intéressant, est ici particulièrement instructif puisque Bey Logan, en compagnie de Roy Horan, nous explique d'où sont tirées les plans présentant Bruce Lee. Parmi les scènes coupées figurent celle de l'enterrement (réel) de Bruce Lee et, surtout, un fabuleux combat avec Casanova Wong. Ce-dernier est également présent en interview, tout comme Roy Horan. Des bandes annonces originales, les trailers des films de Bruce Lee, une bio / filmo de Hwang Jang Lee et Ng See Yuen sont également au programme de cette édition très complète et classieuse. Bref, un indispensable!