A FISTFUL OF TALONS

Titre: Hu ying
ou:  
Réalisateur: Sun CHung
Interprètes: Billy CHong

 

Wang in Sik
Pai Ying
Kong Do
 
 
 
Année: 1983
Genre: Kung Fu
Pays: Hong Kong
Editeur Video Asia
Violence: * * *
Erotisme: *
Suite:  

65%

Résumé:

Critique:

A FISTFUL OF TALONS est un des nombreux petits old-school sorti à la fin de la grande vague kung-fu et qui, de prime abord, ne se distingue guère de dizaines d'autres titres similaires. Pourtant, nous remarquons rapidement quelques noms connus au générique. Ainsi Billy Chong et Wang In Sik se partagent la vedette tandis que Robert Tai assure les chorégraphies. De quoi appâter l'amateur en quête de combats rondement menés!

Billy Chong, chanteur indonésien, se lança dans une carrière d'acteur martial à l'âge de vingt ans, enchainant en cinq ans une dizaine de films où il montra des capacités impressionnantes comme l'excellent BLACK JIM LE MAGNIFIQUE (et sa suite BLACK JIM VA TOUT CASSER), CRYSTAL FIST, SUPER POWER ou les très cultes KUNG FU ZOMBIE et KUNG FU FROM BEYOND THE GRAVE.

Wang In Sik, pour sa part, a débuté dans LA FUREUR DU DRAGON avant d'apparaître dans une série de films plus (THE TOURNAMENT, THE SKYHAWK) ou moins (LE VENGEUR AUX POINGS D'ACIER) glorieux avant d'être l'adversaire de Jackie Chan dans DRAGON LORD et LA DANSE DU LION. A FISTUFUL OF TALONS marque d'ailleurs le dernier rôle important de ces deux acteurs et cette réunion de vétérans délivre l'essentiel en terme de duels jouissifs.

Enfin, Robert Tai fut le chorégraphe attitré de la troupe d'acteurs acrobates des Five Deadly Venoms pour le cinéaste Chang Cheh avant de signer la mise en scène d'une poignée de kung fu excessifs, délirants et cultes tels que MASSACRE AU VILLAGE, SHAOLIN CONTRE NINJA et le mythique NINJA FINAL DUEL. Robert Tai délivre donc une série de scènes d'action rondement menées, aidé par la technique du cinéaste Sun Chung, responsable de plusieurs classiques pour la Shaw Brothers.

Cette association de talents s'avère payante et garante de la bonne tenue martial d'un film hélas entaché par de nombreuses faiblesses, à commencer par des moyens bien trop réduits en regard des ambitions affichées. A FISTFUL OF TALONS suit donc la recette classique des kung-fu comedy popularisées par Jackie Chan avec les succès du CHINOIS SE DECHAINE et du MAITRE CHINOIS, revisité par un léger parfum Western, également assez courant à cette époque. Notons aussi une certaine violence, comme celle qui implique une meute d'aigles utilisés dans une séquence de combat d'une grande cruauté.

Dommage que le scénario simpliste et le manque de "production values" (le tout paraît très pauvre, pour ne pas dire misérable) ne parviennent pas à sortir le métrage de la masse, si ce n'est - répétons le - par le nombre de combats. La réussite de FISTFUL OF TALONS réside donc essentiellement dans la qualité de ses passages martiaux, bien exécutés par l'excellent Billy Chong.

Notons aussi qu'il est difficile d'évaluer le métrage à sa juste valeur en regard de l'édition DVD lamentable. Video Asia reprend apparemment ici une copie tirée d'une VHS Ocean Shore déjà usée jusque la corde. La qualité d'image est donc catastrophique (avec tous les défauts possibles et imaginables) et les couleurs sont délavées comme ce n'est pas permis. La bande sonore n'est pas en reste: un doublage anglais pas vraiment concerné et parasité par un souffle désagréable. L'interview présentée en bonus (une dizaine de minutes) n'offre, pour sa part, aucun intérêt.

Si A FISTFUL OF TALONS n'est surement pas un chef d'œuvre, il s'agit pourtant d'un honnête kung-fu old-school, servis par des combats nerveux et le charisme de son acteur principal. Une édition DVD décente s'impose donc pour le ré-évaluer à sa juste valeur.