L'EXORCISTE CHINOIS
Titre: Gwai Chuk Gwai / Gui Da Gui
ou: Close Encounters of the Spooky Kind
ou: Spooky Encounters
Réalisateur: Sammo Hung
Interprètes: Sammo Hung

 

Wu Ma
Lam Ching Ying
Yuen Biao
Chung Fat
 
Année: 1980
Genre: Arts Martiaux / Aventures / Comédie / Horreur
Pays: Hong Kong
Editeur HK Videoa
Violence: * * *
Erotisme: * *
Suite: L'exorciste Chinois 2

75%

Résumé:

Cheung le Brave, après un cauchemar éprouvant et une fausse séance de spritisme, accepte de passer une nuit dans un ancien temple réputé maudit. Aidé par le sorcier Tsui, il triomphe de l'épreuve mais il découvre ensuite que sa femme infidèle a disparu et il est accusé du meurtre par une justice corrompue. L'amant de son épouse, un riche notable local, s'est associé avec un maléfique taoiste, Chin Hoi, pour anéantir Cheung. Mais celui-ci n'a pas dit son dernier mot!

 

Critique:

Sammo Hung, ami et partenaire de Jackie Chan (et futur star de la série télé Martial Law) invente en quelque sorte la "ghost kung-fu comedy", un genre typiquement chinois ensuite illustré par les sagas "Histoires de Fantômes Chinois", "Mr Vampire", "Spooky Family" (Ricky Lau Koon Wau, 1990) sans oublier "Vampire Family" (Eric Tsang, 1993) etc.

Dans l'esprit de " La Fureur du Revenant" (alias "The Dead & the Deadly") des mêmes Sammo Hung et Wu Ma, ce film peut sembler un peu déstabilisant pour les occidentaux non familiarisés à la mythologie chinoise mais l'originalité de l'ensemble en rachète les nombreuses scories. Car il faut avouer que le scénario n'est guère travaillé et se limite à un fil conducteur ténu pas toujours très crédible ni convainquant.

Mais l'important est ailleurs, dans ce mélange détonnant et étonnant de kung-fu cablé, d'humour potâche, de fantasy débridée et même d'horreur avec un zeste de gore. Ces irruptions de violences peuvent paraître incongrues dans une production que l'on peut qualifier de grand public pour ne pas dire de familiale (dans le bon sens du terme s'entend) mais la fusion fonctionne néamoins.

On pardonnera quelques faiblesses à mi-course, un humour parfois un peu lourd et on louera plutôt l'énergie du combat final et l'une ou l'autre séquence (le chassé croisé entre Sammo Hung et un zombie imitateur par exemple) aussi drôles que bien réalisées.

Le rythme parfois défaillant et l'intrigue très improvisée sont malgrè tout un peu pénible mais c'est tellement différent des films de vampires et de fantômes occidentaux que l'on suit cet "Exorciste Chinois" avec plaisir et intérêt.


Un bon divertissement assuré, qui suscitera une séquelle et une longue suite d'imitations plus ou moins réussies. Sympathique mais très particulier.

Personnellement je ne regarderai pas ce genre de film tous les soirs et il vaut mieux savoir à quoi s'attendre car ce n'est pas évident d'accès pour les non-initiés.