THE ETERNAL EVIL OF ASIA
Titre:  
Réalisateur: Chin Man Kai
Interprètes: Ellen Chang

 

Lily Chung
Ng Ngai-cheung
Chan Kwok-pong
 
 
 
Année: 1995
Genre: Horreur / Erotique
Pays: Hong Kong
Editeur  
Violence: * * *
Erotisme: * * *

70%

Résumé:

Trois copains parti faire du tourisme sexuel en Thaïlande violent et tue la jeune soeur d'un puissant sorcier. Ce dernier décide alors de se venger...

 

Critique:

Un délire bis sympathique malgré ses nombreuses faiblesses. The Eternal Evil of Asia est un exemple assez représentatif de la Catégorie3, sous-genre prisé en Asie qui mélange de manière souvent incongrue gore, érotisme, violence gratuite et humour gras. Le tout sur des intrigues prétextes qui n'échappent pas à une incroyable naïveté.

Parmi les séquences les plus réjouissantes citons ce type qu'un enchantement transforme en "tête de noeud"...au sens propre: son visage est transformé en pénis géant fonctionnel qui urine abondamment.

Autre moment marrant: un couple de magiciens dénudés augmente ses pouvoirs en copulant joyeusement dans les airs avant d'envelopper leur ennemi dans un immense placenta.

Mais lLa meilleure scène reste cependant l'anthologique viol final de la belle et prude héroïne par un sorcier invisible (une influence des bédés de Mannara?). La demoiselle entame ainsi une fellation sur le membre invisible avant de finir prise sauvagement par l'adepte de l'occulte et de l'haut-cul. Grand moment!

Niveau horreur, citons le pauvre type victime d'un sort qui le rend affamé au point de dévorer les doigts d'une jeune fille. Après avoir dévoré les membres de quelques victimes il finit, faute de mieux, par manger son propre bras.

En dehors de ces séquences, il faut avouer que l'on s'ennuie parfois un peu. Quelques gags bien pesants, une pointe de gore (le massacre du début est assez gratiné), du sexe, une bonne humeur continuel, etc. permettent cepandant de passer une bonne soirée. Même si l'ensemble est un peu en deça de son excellente réputation.

A voir malgrè tout, histoire de rire un bon coup!