CRYSTAL HUNT

Titre: Nu huo wei long
ou: Crystal Hunt
Réalisateur: Tsui Fat & Hsu Hsia
Interprètes: Donnie Yen

 

Carrie Ng
Sibelle Hu
Gordon Liu
Ken Lo
Leung Kar yan
Sophia Crawford
Année: 1991
Genre: Action
Pays: Hong Kong
Editeur  
Violence: * * *
Erotisme: *
Suite:  

40%

Résumé:

Différentes personnes tentent de s'emparer d'un crystal magique, dont une jeune demoiselle désireuse de sauver son père à l'agonie. Mais d'autres veulent également la pierre, pour des motifs moins nobles.

Critique:

Réalisé à l'aube des années 90, CRYSTAL HUNT est une minuscule production tournée par la même équipe et en même temps que le plus réputé CHEETAH ON FIRE. Ici, l'option choisie est celle du film d'aventures mais l'intrigue met un temps fou à démarrer; elle est d'ailleurs pratiquement incompréhensible et trouée comme un gruyère. En gros une jeune femme tente de mettre la main sur un mystérieux cristal doré aux propriétés curatives magiques, une sorte de Graal du pauvre qui motive cette "dernière croisade" de patronage. Notre jeune demoiselle désire la pierre pour sauver son père mourrant et elle va tenter de le retrouver avec l'aide de son copain. En chemin ils vont recevoir l'aide d'un flic retiré du circuit (Donnie Yen) et d'une femme flic (Sibelle Hu) décidés à coffrer une bande de méchants ricanants qui voudraient bien s'emparer du précieux cristal.

CRYSTAL HUNT part rapidement dans tous les sens, multiplie les personnages et avance au petit bonheur sans beaucoup se soucier de cohérence. Pas étonnant que le spectateur ne décroche rapidement pour se concentrer uniquement sur les combats, heureusement de bon niveau. Dommage aussi que la première heure du métrage soit aussi pénible à suivre car les dernières vingt minutes se rattrapent en proposant une suite d'affrontements plutôt distrayants. L'usage de l'accéléré, parfois franchement excessif, s'avère un peu gênant mais, dans l'ensemble, les combats remplissent leur mission et en donnent au spectateur pour son argent. Mais, même à ce niveau, le film ne se montre pas totalement à la hauteur des attentes et les duels, certes spectaculaires, manquent d'une certaine folie ou d'une vraie innovation pour séduire complètement.

CRYSTAL HUNT est donc loin d'être une réussite: incohérent et mal rythmé il devient vraiment ennuyeux hors des séquences musclées, fut-elles nombreuses. Les acteurs, pour leur part, sont plutôt mauvais et le budget misérable ne permet aucun miracle. La seule idée un peu nanar survient lorsqu'un grand méchant Black équipé comme Rambo attaque nos héros à l'aide d'avions télécommandés bourrés d'explosif. Une idée rigolote mais qui ne suffit pas à sauver cette série B sans éclat à la mise en scène paresseuse.

Seuls les inconditionnels de Donnie Yen se risqueront à une vision, les autres se reporteront à des titres similaires mais bien plus efficaces, comme par exemple LE SENS DU DEVOIR IV. En bref: pas beaucoup d'intérêt, en dépit de son casting séduisant!