HISTOIRES DE FANTOMES CHINOIS
Titre: Qian Nu You Hun / Sinnui Yauman
ou: A Chinese Ghost Story
Réalisateur: Tony Ching Siu Tung
Interprètes: Leslie Cheung

 

Joey Wang
Wu Ma
Liu Zhaoming
Lin Wei
 
                                     
                      
Année: 1987
Genre: Fantasy / Aventures / Kung Fu / Horreur
Pays: Hong Kong
Editeur  
Violence: * * *
Erotisme: * *

90%

Résumé:

Lin Choi Sin, un jeune collecteur d'impôts, se réveille dans un temple hanté et tombe amoureux d'une jeune fille, Lit Siu Seen, qui se révèle être un fantôme. Aidé par le grand prêtre Yen Che Hsia, il va devoir combattre divers créatures, zombies et autres démons androgynes.

 

Critique:

Ce film s'inspire des écrits de P'u Sing-Ling et de son plus célèbre roman, The Magic Sword.

Il reprend également la trâme d'un film de Li Han Hsiang intitulé "Enchanting Shadow" (1957). A sa sortie, "Histoires de Fantômes Chinois" rencontra un immense sucès internationnal et rafla de nombreux prix. Comme toujours à Hong Kong, il suscita une floppée d'imitations plus ou moins réussies et de nombreux dérivés érotiques comme "Erotic Ghost Story" ou le fameux "Sex & Zen".

Même si le scénario est assez simple, le spectateur se laisse prendre au charme légèrement surrané de ce délirant spectacle où tous les genres se mêlent harmonieusement. Film d'aventures déjanté, kung fu pian, fantasy, horreur, romance, érotisme, comédie et drame sont au programme de ce lointain dérivé des ghost kung fu comedy de Sammo Hung.

Produit par Tsui Hark, l'oeuvre de Ching Siu Tung, qui se termine par une anthologique bataille aux enfers, constitue un spectacle non-stop, servi par des effets spéciaux décoiffants et une réalisation vitaminéee. Bien sûr, on peut chipoter sur de menus détail mais l'ensemble demeure un vrai bonheur.

Une suite de scènes démentielles, de délirants combats en apesanteur, un mélange - parfois incongru pour les occidentaux - d'humour absurde, de conte de fée et d'angoisse. Bref, une plongée radicale dans un cinéma différent. Un enchantement à voir et à revoir sans se lasser, un chef d'oeuvre dôté d'une grâce indéfinissable, au charme irrésistible.

En un mot: incontournable!