BIG BOSS A BORNEO

Titre: Bruce Li In New Guinea
ou: L'Oeil du Cobra
ou: The Last Fist of Fury
Réalisateur: Joseph Kong
Interprètes: Bruce Li

 

Dana
Bolo Young
Chen Sing
Mars
 
 
Année: 1978
Genre: Kung Fu
Pays: Hong Kong
Editeur Bach Films / FIP Ceinture Noire
Violence: * *
Erotisme: * *

55%

Résumé:

Wang Lee débarque sur une petite île afin d'éradiquer le culte d'un sorcier maléfique adepte du serpent. Il y rencontre l'amour en la personne de la belle princesse de la secte et revient finalement faire justice.

 

Critique:

Voici de la pure série Z kung-fu comme il en pullulait à la fin des seventies. Les nombreux successeurs de Bruce Lee se bousculaient alors aux portillons de la gloire et Bruce Li (alias Ho Chung Tao) était sans doute le plus célèbre et le plus doué, devant Bruce Le et Dragon Lee.

Li participe ici à un gros délire très sérial qui mérite totalement le qualificatif de nanar. Pourtant le film n'est jamais ennuyeux, bien au contraire! Le scénario multiplie les rebondissements idiots, les envoutements stupides et autres twists pour maintenir l'intérêt et, incroyablement, la recette fonctionne, à condition évidemment de ne pas se monrter très exigeant.

Avouons que l'intrigue est, objectivement, totalement débile mais qu'importe! La version française calamiteuse ajoute au charme du film. Il faut avoir vu un de nos héros, canardé par les affreux depuis une minute, se tourner vers la caméra et déclarer très sérieusement "je crois qu'ils sont armés" pour mesurer la dimension surréaliste du métrage. De plus de nombreux passages du scénario n'ont aucun intérêt et ne servent strictement à rien (par exemple le personnage de la cousine apparaît à peine), juste à permettre au film d'atteindre la durée réglementaire.


N'oublions pas, également, la présence d'un gorille dressé (un figurant en costume miteux) multipliant les poses combatives pour chasser les méchants! Bref, c'est ultra-Z!

Heureusement, les combats sont nombreux au point de friser l'overdose. Au bout de trente secondes, les bastons commencent: Bruce Li, en plein jogging, est agressé par des voleurs et leur met une trempe. Ensuite, ça n'arrête plus. Tout le monde se castagne à la moindre occasion. Avec une certaine conviction d'ailleurs. Les affrontements sont nerveux, rapides, violents pour rire et efficaces. Que du bonheur pour les adeptes de kung-fu movies au second degré. Ajoutons y un soupçon de nudité et une musique qui puise à droite et à gauche, en particuliers dans le funk et les bandes originales de Western spaghetti. Quant aux costumes, ils sont simplement risibles, en particulier ceux du Grand Maître avec son masque de crâne probablement récupéré après les soldes d'Halloween. Dana, spécialisée dans l'exploitation, n'est guère mieux lotie avec sa mini-robe ridicule et ses bottes à haut talons (pratique pour courir dans la jungle!). Mais le pompom revient sans doute aux effets spéciaux (rares heureusement!) calamiteux, comme ceux censés illustrer l'envoutement d'un bébé.


Ceux qui cherchent un chef d'oeuvre du genre se tourneront plus volontiers vers "Opération Dragon", "Drunken Master", " La Main de Fer" ou "La 36eme Chambre de Shaolin". Mais ceux qui veulent simplement passer un bon moment de détente sauront apprécier à sa juste valeur ce pop-corn movie délicieusement ringard.

Bon, il faut quand même avouer que l'ensemble est assez médiocre, voire complètement nul et qu'à la seconde vision le tout paraît bien lourd. Pourtant, certaines répliques et situations parviennent encore à faire sourire...donc, à voir lors d'une soirée de très, très grande fatigue intellectuelle. Ou avec quelques potes dans l'ambiance...