JEAN CLAUDE VAN DAMME

Jean Claude Van Varenberg est né à Berchem Sainte Agathe (Bruxelles), Belgique, le 18 octobre 1960.

Après des débuts discrets sous la direction de Corey Yuen il est pressenti pour incarner le Predator dans le film homonyme mais est remplacé par Kevin Peter Hall.

Une démonstration de ses talents martiaux lui permet malgré tout d'obtenir le rôle principal de Bloodsport une modeste mais efficace série B.
Devenu rapidement une véritable star, Van Damme popularise le kick-boxing au travers d'une série de titres rapides et bien enlevés comme Kickboxer, Double Impact, Cyborg (dans l'univers sci-fi) ou Full Contact.

Aussitôt les copies affluent et les prétendants se bousculent tandis que déboulent Bloodfist, King of the Kickboxers, Fist Fighter, Ring of Fire, American Kickboxer, etc. Des dizaines de mauvaises déclinaisons atterrissent dans les vidéo-club et Van Damme, comprenant sans doute que la mode sera éphémère, tente une reconversion vers des produits plus prestigieux.

Il s'essaie à la SF musclée (Timecop, Universal Soldiers), au polar nerveux (Risque Maximum), au western moderne (Cavale sans issue), s'inspire de Die Hard (Mort Subite) et rejoue les "Chasses du Comte Zaroff" dans les bayous avec Chasse à l'Homme.

Mais sa carrière s'effondre et au milieu des années 90, la plupart le considère déjà comme fini, un constat accentué par les deux séries Z boursouflées que lui confectionne un Tsui Hark complètement à la masse. Son addiction aux drogues dures n'arrange rien et les années 90 s'apparentent à une terrible traversée du désert pour l'ancien rival des action-stars eigthies tels que Stallone, Schwarzy ou Willis.

L'acteur trouve enfin le salut grâce à Ringo Lam qui lui confectionne quelques bis nerveux et réussis, en particulier In Hell qui démontre que Van Damme parvient enfin à jouer correctement un rôle dramatique. Les années 2000 sont donc beaucoup plus intéressante pour un Van Damme qui, à présent condamné aux direct-to-DVD et aux petits budgets, montre de réelles capacités d'interprétation et tourne dans des métrages tout à fait honnêtes comme le très violent thriller L'Empreinte de la Mort.

L'acteur annonce son retour avec Kumite, une nouvelle version de son premier succès. La boucle est donc bouclée.

FILMOGRAPHIE

 

  • 2007 - the Shepperd
  • 2007 - Untill Death
  • 2006 - Sinav [cameo]
  • 2006 - The Hard Cops
  • 2006 - Ultime Menace / Second In Command
  • 2004 - L'Empreinte de la Mort
  • 2004 - Narco [cameo]
  • 2003 - In Hell (Ringo Lam)
  • 2002 - Point d'impact / Derailed / Terror Train
  • 2001 - The Order
  • 2001 - Replicant (Ringo Lam)
  • 1999 - Inferno
  • 1999 - Universal Soldier II: The Return
  • 1998 - Legionnaire
  • 1998 - Piège à Hong-kong / Knock off (Tsui Hark)
  • 1997 - Double Team (Tsui Hark)
  • 1996 - Risque Maximum / Maximum Risk (Ringo Lam)
  • 1996 - Le Grand Tournoi / The Quest (Jean Claude Van Damme)
  • 1995 - Mort Subite / Sudden Death (Peter Hyams)
  • 1994 - Street Fighter: The Movie
  • 1994 - Timecop (Peter Hyams)
  • 1993 - Chasse à l'homme / Hard Target
  • 1993 - Last Action Hero [cameo]
  • 1993 - Cavale sans issue / Nowhere to Run
  • 1992 - Universal Soldier
  • 1991 - Double Impact
  • 1990 - Coup pour Coup / Death Warrant
  • 1990 - Full Contact / Lionheart / Wrong Bet
  • 1989 - Cyborg
  • 1989 - Kickboxer
  • 1989 - L'Arme Absolue / Black Eagle
  • 1988 - Bloodsport
  • 1985 - Karaté Tiger: le Tigre Rouge / No Retreat, No Surrender
  • 1984 - Monaco Forever
  • 1984 - Breakdance: The Movie