BRUCE LI

 

Bruce Li est né à Taiwan en 1950 et a découvert les arts martiaux durant sa scolarité. Il a participé à des cours de Judo et de Tae Kwon Do avant d'explorer d'autres disciplines comme le Wing Chun, le karaté, le Kung Fu Shaolin et la Boxe Occidentale. A 20 ans, il entre au collège d'éducation physique et il commence une carrière de cascadeur dans l'industrie cinématographique taiwanaise.

A la mort de Bruce Lee, en 1973, les compagnies de production se mettent en quête d'un successeur afin de sustenter les nombreux amateurs de kung-fu, alors un genre très en vogue. Après un premier rôle dans le film peu connu Conspiracy, Ho Chung Tao obtient, grâce à sa ressemblance avec le défunt Petit Dragon, la tête d'affiche de Bruce Lee Story, une des premières "bruceploitation". Le scénario se centre sur la relation sentimentale de Lee avec l'actrice Betty Ting Pei, laquelle se positionne en martyr d'une histoire d'amour troublée qui la rendit alcoolique et lui fit perdre des fortunes aux jeux. Le film dénote aussi des problèmes de continuités, le tournage ayant été interrompu par le service militaire de Ho Chung Tao et complété après plusieurs mois. Le résultat fut ensuite édité et les crédits remplacés par d'autres attribuant le rôle principal à Cheung Nik.

Bref, on ne peut guère dire que Ho Chung Tao ait bien débuté sa carrière. Il la poursuit d'ailleurs tout aussi mal dans diverses bruceploitation à petit budget (parfois même des "games-exploitations", ces séries Z supposées être le dernier rôle de Bruce Lee qui sortirent avant l'arrivée sur les écrans du Games of Death officiel de Robert Clouse).

Devenu Lei Hsiao Lung, l'acteur affronte Jimmy Wang Yu dans Superdragon, une autre pseudo biographie du Petit Dragon et enchaine avec Dragon Dies Hard où il rencontre le vétéran Lung Fei. La suite n'est guère plus passionnante: Bruce Lee contre Superman puis Salut Bruce Lee, bonjour le Tigre. Dans ce dernier, Ho Chung Tao, alias à présent Bruce Li, incarne à la fois Bruce Lee et son successeur, surnommé le Tigre, chargé de retrouver les assassins de la star hongkongaise. Cette fois Hi Chung Tao a plus de chance: le film bénéficie d'un budget plus important et il ne joue plus à être Lee, il est présenté comme son successeur, le nouveau roi des arts martiaux. "Le Dragon est mort, mais le Tigre est vivant" clame la publicité d'un métrage distribué aux Etats-Unis par Dimension où il récolte un grand succès. Une suite est aussitôt mise en place avec Angela Mao Ying et Paul Smith, en pleine gloire post-Midnight Express. Un troisième volet suit encore avant que les producteurs, lassé du Tigre, ne se lance sur d'autres voies. Tandis que d'autres hommes d'argent, habiles et rusés, ressortent le premier film de Ho Chung Tao, à savoir Conspiracy et ne lui donne un nouveau look plus porteur en le rebaptisant Enter The Panther.

Bruce Li marche alors plus clairement encore sur les traces de Lee en reprenant son rôle le plus fameux pour les deux suites de la Fureur de Vaincre, à savoir Fist Of Fury 2 et la Vengeance aux poings d'acier (Fist of Fury 3), deux petits classiques pleins de fougues et de combats réussis.

Il est alors approché par Ng See Yuen pour tourner une nouvelle biographie, Bruce Lee The Man The Myth, souvent considérée comme la meilleure de son époque. Le scénario suit la vie de l'idole en évitant l'exploitation racoleuse et en privilégiant les combats servis par un budget confortable et des chorégraphies réussies. La vedette en est donc Ho Chung Tao, crédité sous son nom véritable, mais ensuite ce sera à nouveau "Bruce Li" qui fera vendre le film. Contacté par Robert Clouse il ne jouera finalement pas le rôle de Billy Lo dans la version officielle du Jeu de la Mort, même si certaines sources prétendent le contraire. A vérifier, donc.

Le film suivant de Li sera Dynamo, devenu un des rôles les plus réputés. Sa carrière se poursuit ensuite, constamment dans l'ombre de Bruce Lee, même lorsqu'il tente d'y échapper. Il tourne ainsi Ming Patriots, un film d'époque qui devient The Dragon Reincarnate, puis Ironfinger, un thriller martial rebaptisé Bruce Lee Vs The Iron Hand. Puis vient Bruce Lee The Invincible et le très Z, très drôle et très culte Big Boss à Bornéo, alias Bruce Lee In New Guinea dans lequel il affronte Bolo Young et un gorille pour tomber dans les bras de Danna Lei.

Comme pour Bruce Lee (et plus tard pour Bruce Le et Dragon Lee), le nom de Bruce Li devient un sésame utilisé par des producteurs peu scrupuleux qui lancent même des titres attribués à Li dans lequel ce-dernier n'intervient pas, par exemple The Real Bruce Lee (avec Dragon Lee en fait!)

Mais la carrière de Li décline lorsqu'il accepte une nouvelle biographie, The Dragon Lives, largement inférieure à celle tournée par Ng See Yuen et Bruce Lee's Secret avec Hwang Jang Lee et Carter Wong. Même déception à la vue de Magnum Fist, en fait un film de guerre utilisant la rivalité entre chinois et japonais anciennement titré Great Hero. Un nouveau titre choisit pour concurrencer la sortie de Magnum Force avec Clint Eastwood.

Nul doute que l'influence pernicieuse des producteurs à sans cesse ranimer le fantôme de Bruce Lee eut une influence catastrophique sur la carrière du pauvre Ho Chung Tao. Celui-ci livre cependant encore quelques produits décents, comme Hong Kong Connection (Edge of Fury), un honnête thriller, ou le Poing Vengeur de Bruce qui le voit marcher sur les traces de Jackie Chan et des pitreries du Drunken Master.

Avant sa retraite officielle, Chung Tao livra ses deux meilleurs métrages: The Gold Connection, dans lequel il est tué par les méchants, le film se concluant sur son cadavre étendu sous la pluie, et le fameux Cascadeur Chinois, devenu le favori de ses fans, qu'il réalisa et produisit lui-même.

 

FILMOGRAPHIE

 

  • 1986 - Future Hunters
  • 1984 - Golden Sun
  • 1982 - Dragon Force
  • 1982 - The Young Bruce Lee
  • 1981 - Le Cascadeur Chinois / The Chinese Stuntman (Bruce Li)
  • 1981 - Le Poing Vengeur de Bruce / Blind Fists of Bruce
  • 1980 - The Deadly Strike
  • 1980 - La Vengeance aux poings d'acier / Fist Of Fury III
  • 1980 - Master of Jeet Kun Do
  • 1979 - Return of the Tiger
  • 1979 - Karatékas contre Trafiquants d'or / The Gold Connection
  • 1978 - Hong Kong Connection / Edge of Fury (Joseph Velasco)
  • 1978 - Bruce Lee's Magnum Fist / Great Hero (Han Pao Chang )
  • 1978 - Image of Bruce Lee
  • 1978 - Les Six Epreuves de la Mort / Enter the Game of Death (Joseph Velasco)
  • 1978 - Big Boss à Bornéo / Bruce Li In New Guinea / Last Fist of Fury (Joseph Velasco)
  • 1978 - Dynamo
  • 1978 - Le Jeu de la Mort / Game of Death (Robert Clouse)
  • 1977 - Bruce Lee' Iron Finger / Bruce against Iron Hand (Do Liu Boh)
  • 1977 - Bruce Lee The Invincible (Law Kai Shuk)
  • 1977 - Superdragon Vs Superman
  • 1977 - He's A Hero, He's A Legend / The New Game Of Death
  • 1977 - Fists Of Fury 2 (Joseph Velasco)
  • 1976 - Ching Wu Men Su Tsi
  • 1976 - Enter The Panther
  • 1976 - Salut Bruce Lee, bonjour le Tigre (Joseph Velasco)
  • 1976 - Soul Brothers Of Kung Fu
  • 1976 - Bruce Lee's Deadly Kung Fu / Story Of The Dragon
  • 1976 - Behind Bruce Lee / Bruce Lee: The True Story (Ng See Yuen)
  • 1976 - Bruce Lee We Miss You / Superdragon
  • 1976 - Bruce Lee's Big Secret
  • 1975 - Bruce Lee Vs the Supermen
  • 1975 - Goodbye Bruce Lee: His Last Game Of Death